Le CBD est-il légal en Asie ?

Si vous avez une question sur les pays dans lesquels le CBD est légal, nous ferons un bref tour du monde pour vous donner des réponses.

Important : Nous tenons à souligner que cet article donne un aperçu des lois sur le CBD dans diverses parties du monde, mais nous n’avons pas l’intention d’être considéré comme un avis juridique. Vous devriez faire des recherches approfondies avant de voyager avec des produits CBD.

Presque tous les pays du monde considèrent le cannabis illégal et le CBD légal. Le CBD est un extrait de plante de cannabis ; par conséquent, sa légalité est entourée de nombreuses réglementations et législations, empêchant beaucoup de cultiver, de fabriquer et de posséder les produits.

La legalité du  cbd en asie

De nombreux pays asiatiques sont connus pour leurs politiques et leurs lois strictes. Par conséquent, l’exportation de CBD vers des pays comme la Russie, Singapour et le Japon peut entraîner de lourdes amendes et des peines de prison. Bien que la Chine ait une industrie du CBD florissante, toute utilisation, vente ou achat de CBD est illégal dans le pays.

Actuellement, le CBD n’est légal que dans très peu de pays asiatiques, notamment :

Inde – De la même manière que l’on peut acheter du bhang, une variété de cannabis populaire en Inde, on peut également acheter des huiles de CBD. Quelle que soit votre condition médicale, vous pouvez les apporter avec vous.

Corée du Sud – Le CBD peut être trouvé dans une grande variété de produits topiques en Corée du Sud, mais il ne peut pas être utilisé à des fins récréatives. Le CBD ne peut être introduit en Corée du Sud que pour des raisons médicales.

Thaïlande – Les produits CBD ne peuvent être importés dans le pays que si vous disposez d’un permis de la FDA Thaïlande. Votre permis vous permet d’utiliser le CBD à des fins personnelles pendant un maximum de 30 jours.

 

Verified by MonsterInsights